TOUTES À VOS CRAYONS MESDAMES !!!!

« C’est ici la journée que l’Éternel a faite : qu’elle soit pour nous un sujet d’allégresse et de joie. »

Psaume 118 v.24

Nous arrivons à la fin du confinement, le rythme de l’école à la maison est bien rôdé, nous arrivons à nous tenir à peu près à notre planning journalier (ou pas LOL). Durant cette période, nous avons dû adopter un nouveau rythme et de nouvelles habitudes. Je suis maman de deux ados, et comme vous qui êtes mamans, j’ai dû m’improviser professeur de deux collégiens « 🙂 Autant dire que cela a été intense pour eux et… pour moi aussi !! Mais quel bonheur de passer cette parenthèse en famille…

Mes enfants ont eu un journal de confinement à tenir. Dans ce journal, leurs professeurs leur ont demandé d’écrire selon leur inspiration : des souvenirs, des émotions, des expériences, des chansons, etc. Ils ont également été invités à exprimer leur créativité à travers la réalisation de dessins, l’écriture de poèmes, etc. Un bon exercice pour mettre sur le papier tout ce que ce confinement a représenté pour eux. Cette initiative m’a également inspiré et je me suis mise moi aussi à écrire mon journal de confinement de maman 🙂

Dans cette saison si particulière, nous avons pour la plupart d’entre nous, réalisé la nécessité de revenir à l’essentiel, et goûter à nouveau les choses simples de la vie. Je pense qu’en ce qui concerne notre foi, il est bon de réaliser également qu’il nous faut revenir à l’Essentiel, à notre Dieu, en toute simplicité, sans fioritures ni superflus. Un pasteur que j’apprécie beaucoup a posté dernièrement : « Les rayons d’épicerie révèlent que l’évangile bonbon n’est d’aucune utilité en temps de crise ». Je crois sincèrement que nous devons saisir ce temps de confinement comme le moyen de revenir à une simplicité, non simpliste, mais au combien important pour notre foi.

« Laissez les petits enfants, ne les empêchez pas de venir à moi, car le royaume est pour ceux qui leur ressemblent. » 

Matthieu 19 v.14

Quand Jésus parlait aux foules, Il parlait simplement. Jésus demandait de laisser venir à Lui les petits enfants, et en s’adressant à tous, chacun pouvait comprendre ce qu’Il enseignait. Son enseignement était à la portée de tous, petits et grands. J’imagine que les enfants devaient être honorés et heureux de partager ces moments avec Jésus. Ces temps partagés avec Lui ont dû être gravés toute leur vie dans leur mémoire et partagés avec les générations qui ont suivi… La preuve en est que, nous, génération des temps actuels, nous le lisons dans la Bible.

La Bible est le « journal de bord » de notre foi pour toute notre vie. Elle nous a été transmise par les générations qui nous ont précédé, ainsi, à notre tour nous devons la transmettre aux générations qui nous succèdent, et dans une logique, à nos enfants et petits-enfants. Transmettons à nos enfants les bienfaits de la Parole de Dieu, en nous mettant à hauteur d’enfant, simplement, à l’image de Jésus qui, entouré des enfants, s’adressait aux foules.

Le désir de mon coeur est de vous inciter, certes à transmettre la Parole de Dieu à vos enfants, mais également à la compléter avec des temps de partages de souvenirs, de témoignages, d’expériences que vous auriez vécues et qui les aideraient à grandir dans la foi. Dans le partage, il y a la notion de transmettre une portion de nous à nos enfants, et je suis convaincue que dans cette portion, il y a de belles expériences enrichissantes qui viendront compléter et affermir leur foi ! Non seulement ces partages auront pour rôle de compléter et d’affermir leur foi, mais ils seront également gravés dans leurs mémoires, afin que le temps venu, ils puissent à leur tour transmettre…

Aujourd’hui, je vous lance un petit défi… En parallèle de votre « journal de bord », je vous invite à tenir un journal que vous pourrez intituler comme bon vous semble (journal de confinement, journal de maman, journal de souvenirs, journal de transmission…). Vous pourrez y écrire des souvenirs, des témoignages, des expériences, des émotions, des chants de louange, des prières, etc. Ce journal sera le témoin de ces moments inoubliables. Quand l’ennemi frappera à la porte de notre coeur ou du coeur de nos enfants, nous pourrons le relire et nous remémorer les bontés et la fidélité de notre Seigneur, en déclarant que c’est ici la journée que l’Éternel a faite et qu’elle est pour nous un sujet d’allégresse et de joie.

Alors créez des souvenirs et… TOUTES À VOS CRAYONS MESDAMES !!!!

Barbara

PS : Si vous souhaitez échanger sur votre confinement, n’hésitez pas à me partager vos expériences et témoignages par mail, ainsi je me ferais une joie de vous répondre 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :